Racists Incorporated ou la convergence des luttes

Rockwell

George Lincoln Rockwell et deux de ses séides assistent au meeting des Black Muslims

En 1961, Elijah Muhammad, fondateur de l’organisation suprémaciste noire « Nation of islam », rencontre les dirigeants du Ku Klux Klan au Magnolia Hall d’Atlanta. Bien qu’ils aient des idées différentes sur la couleur de peau de la race supérieure, ils partagent la croyance que les noirs et les blancs devraient rester séparés.

L’année suivante, Muhammad invite le chef du parti nazi américain George Lincoln Rockwell à assister à une convention nationale, en dépit du fait que Rockwell ait souvent qualifié les Noirs de « lie de l’humanité ». Rockwell s’enchante de l’idée d’une coalition ; selon lui, les nazis américains et les musulmans noirs peuvent être alliés, car ils cherchent tous les deux à obtenir la même séparation des races.

Le dimanche 25 juin 1961, Rockwell et dix de ses hommes assistent à un rassemblement musulman noir à l’Uline Arena de Washington. Ils regardent avec stupéfaction les convois d’autobus affrétés décharger des centaines de passagers devant la salle. Les nazis sont fouillés à l’entrée de l’arène par plusieurs gardes membres du groupe « Fruit of islam », la Gestapo de la Nation of islam.

Un garde annonce Rockwell avec talkie-walkie en ces termes : « the big man is coming now”, puis le conduit avec ses hommes aux sièges qui leur ont été réservés, devant la scène,  placés bien au centre. Ils sont les seuls blancs au milieu d’une foule de huit mille noirs. Ils sont entourés par des journalistes noirs qui veulent connaître les réflexions de Rockwell. Il leur déclare qu’il considère les Black Muslims comme des « nazis noirs ». « Je suis tout à fait d’accord avec leur programme et j’ai le plus grand respect pour M. Elijah Mohammed« . Rockwell souligne que son seul désaccord avec les Black Muslims concerne le territoire. « Ils veulent un bout d’Amérique et je préfère qu’ils aillent en Afrique« .

Après plusieurs conférenciers d’introduction, Malcolm X se présente devant le micro pour prononcer une allocution intitulée « Séparation ou la mort ». « Les musulmans ne sont pas pour l’intégration pas plus que pour la ségrégation« . Il observe un temps l’auditoire, puis après un temps de silence il demande au public ce qu’il désire. Le public crie alors : « Séparation ! ». Rockwell et les soldats applaudissent vigoureusement. Plus tard, lorsque l’auditoire est invité à faire des dons, Rockwell verse 20 $.

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je trouve ce cliché et cette histoire on ne peut plus amusants.

9 réflexions sur “Racists Incorporated ou la convergence des luttes

  1. Hitler lui meme regrettait que l’europe n’ai pas adopté la religion musulmane et sa doctrine fondée sur l’unité (l’oumma), la guerre et l’obéissance sans faille de ses ouailles

    J'aime

  2. Adieu mon ami
    On m’a dit que tu traînais sur FB…. j’ai eu des nouvelles par Noix Vomique 😉
    Je reviens un peu sur mon blog et ceux des camarades car j’ai un peu de temps.
    Comment vas-tu ?
    Au plaisir de te revoir et d’échanger à nouveau sur ce monde qui part en sucette.
    Amitiés.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s