Ce n’est pas moi qui le dis

Et vous, aimez-vous le peuple français avec la même conviction que cette sinistre conne qui aime « sincèrement » la diversité ?

Publicités

5 réflexions sur “Ce n’est pas moi qui le dis

  1. La pauvrette, elle est tellement gênée, presque honteuse, et avec une petite culpabilité dans cette main qui se pose sur sa bouche, comme si elle disait une grossièreté, une saleté, en avouant qu’elle ne voudrait pas mettre ses enfants dans une école avec 80 % de diversité, elle, de gauche!

    Mais allez, elle continuera sans aucun doute de se battre pour la « diversitude », tandis qu’elle inscrira ses enfants au privé, avec des enfants de français qui parlent bien… le français. On ne dira pas les autres raisons personnelles qu’elles pourraient avoir pour ce faire. Ce serait, pour le coup, plus que grossier.

    J'aime

    • Oui, mais ça devient un vrai souci lorsque cette gauche que l’on soutient est pro-immigration à 200% et que dans le même temps elle fustige à la moindre occasion tout ce qui est blanc, qui relève de notre histoire, etc. A ce moment-là, on entre dans la schizophrénie.
      La gauche a abandonné l’idée nationale avec l’entrée des communistes au gouvernement sous Mitterrand. Ce n’est pas quelque chose de neuf.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s