un tiers, c’est un bon début

soleil

PRÈS D’UN FRANÇAIS SUR TROIS PRÊT À VOTER POUR UN CANDIDAT ROYALISTE

VIVE LE ROI – Selon un sondage, une partie non négligeable de l’opinion serait favorable à ce que la fonction de chef de l’Etat soit assumée par un roi, comme c’est le cas dans de nombreux pays européens.

Abolie en France il y a 168 ans, la monarchie conserve encore et toujours des adeptes. Un sondage réalisé par BVA et publié ce lundi, indique en effet que de nombreux Français pensent que la présence d’un roi au sommet de l’Etat serait bénéfique pour le pays. Près d’un Français sur quatre estime par exemple que cela aurait des conséquences positives sur l’unité nationale (39%) et la stabilité du gouvernement (37%).  Ils étaient à peine 23% en 2007, année où un sondage similaire avait été réalisé.

Pour 31% des Français, remplacer le président de la République par un monarque donnerait une meilleure image de la France dans le monde (24% en 2007). L’institut de sondage note cependant un important clivage en fonction de la proximité politique de personnes interrogées. Sans surprise, les sympathisants de droite et du FN sont beaucoup plus ouverts à cette perspective que ceux de gauche. Quand à peine 20% des sympathisants de gauche estiment qu’un roi à la tête de la France peut avoir des conséquences positives sur l’unité nationale, ils sont 50% à droite et 55% au FN.

« Le contexte actuel pousse les Français à s’ouvrir à cette possibilité »

Néanmoins, le changement de régime n’est pas pour de suite car seulement 17% des Français se déclarent réellement favorables à l’idée de voir un roi prendre les rênes du pays. Un chiffre qui lui n’a pas progressé depuis 2007. S’ils ne sont que 4% à gauche à être favorables au remplacement du chef de l’Etat par un monarque, ils sont en revanche 22% à droite. Un chiffre qui monte jusqu’à 37% pour les sympathisants FN.

Paradoxalement, si un tel remplacement peut avoir des conséquences positives aux yeux de certains Français, ces derniers ne sont pas tous favorables à une telle extrémité. A noter tout de même que près de trois électeurs sur dix (29%) se disent prêts à voter pour un candidat royaliste au premier tour de la présidentielle. « La série d’attentats qui a touché la France en 2015 et 2016 a mis au cœur du débat la question de l’unité nationale, dans un contexte de défiance à l’égard de l’exécutif, voire de la classe politique dans son ensemble. C’est probablement cette lassitude corrélée à de fortes attentes qui peut expliquer le regain d’intérêt pour un mode alternatif de régime », explique BVA.

« Il apparaît donc que la proportion des plus convaincus par la monarchie est restée très stable en une décennie, que ce soit sur l’idée qu’un roi exerce la fonction de chef de l’Etat ou sur le vote certain pour un candidat royaliste. Pour autant, le contexte actuel pousse les Français à s’ouvrir à cette possibilité, surtout à droite et à l’extrême droite », conclut l’institut.

Enquête réalisée avec Alliance Royale auprès d’un échantillon de 1099 Français, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et recrutés par téléphone puis interrogés par Internet du 22 au 23 août 2016. 

Source : LCI

A lire aussi, l’article de Valeurs Actuelles.

Publicités

5 réflexions sur “un tiers, c’est un bon début

  1. bonjour Arnaud .

    je n’ai pas été sondée , mais je suis favorable à une royauté, et ce n’est pas d’aujourd’hui ..je le dis souvent sur mon site et aussi chez Maxime ..

    cependant je doute que ça puisse arriver , je ne pense pas que notre constitution s’y prête .ou alors il nous faut chercher loin et éplucher ces diverses constitutions à travers les temps , car notre pays est une république ..

    mais le Royaume de France ….quel doux nom ….j’en salive ….

    amitié Arnaud .
    Chris .

    J'aime

    • Si le peuple est réellement souverain et qu’il manifeste sa volonté de voir la monarchie restaurée, nous verrons bien si ses supposés serviteurs acquiesceront. Vu l’article 89 de la constitution, je doute.

      J'aime

  2. A priori une bonne nouvelle qui montre à quel point la bourrage de crânes de la république, mensonger, coûteux et nécessitant un effort permanent, ne fonctionne plus dès que les cibles reprennent connaissance de la réalité de l’Histoire.

    Ceci dit, « candidat royaliste » fait un peu oxymorique comme expression. Et sans doute vaut-il mieux ne pas trop se presser de trop vite restaurer n’importe qui.

    J'aime

    • Bonne nouvelle, en effet. Pour ce qui est du parti Alliance royale, je n’en pense pas grand chose, même s’il recèle des personnes de valeur. Il a cependant le mérite de faire connaître la cause royaliste, d’autant qu’il se défend de soutenir un prétendant en particulier.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s