Après le Brexit, la refondation

Il ne faut pas se voiler la face, le résultat du référendum britannique sur la sortie de l’Union Européenne a été ressenti comme un choc. Pourtant, tout ce que l’Europe compte comme politiciens, journalistes, intellectuels, n’avaient pas ménagé leurs efforts afin d’éviter cette « catastrophe ». D’ailleurs, les journalistes sonnés par cette nouvelle ont perdu tout contrôle, laissant échapper, sans s’en rendre compte, leur connivence avec le système.

Une fois le choc digéré, tout le monde s’est aussitôt lancé dans une autocritique très stalinienne. D’aucuns d’annoncer qu’ils ont compris le message, d’autant que dans d’autres pays membres s’élèvent des voix, de plus en plus nombreuses, pour réclamer à leur tour une consultation quant à la sortie de leur nation de ce machin supranational antidémocratique. « Nous avons saisi, nous allons travailler sur la refondation de l’Europe. » Tel est, en gros, le leitmotiv répété jusqu’à la nausée. C’est que l’affaire est d’importance. Rendez-vous compte, elle concerne des milliers de fonctionnaires grassement payés, une nuée de députés sans réel pouvoir de décision, sinon celui de pérorer dans le vide, tous aussi largement rétribués. Et puis il ne faut pas oublier tous ces chefs de gouvernements ravis d’avoir été délestés d’une partie non négligeable de leur pouvoir, ce qui leur permet de se défausser sur cette satanée union, cause de tous nos malheurs. Derechef, on s’est mis localement, dans chaque capitale, à se consulter. Certains mauvais esprits vont même jusqu’à affirmer que des boîtes à idées auraient été créées afin de collecter de possibles pistes. Des réunions de chefs de gouvernements ont lieu, d’autres sont planifiées.

La France a d’ores et déjà trouvé une idée phare pour apaiser la population qui commence à se rendre compte que la terre, depuis le départ de nos amis britanniques ne s’est pas ouverte, que des nuées de sauterelles ne se sont pas abattues sur le pays, que l’eau de nos fleuves ne s’est pas transformée en sang :

Vaseline

Publicités

4 réflexions sur “Après le Brexit, la refondation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s