ZAD : Zozos À Dégager

Le référendum relatif à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a donné tort aux zadistes et aux zécolos. Le corps électoral a donc donné raison aux différentes décisions de justice et arrêts du Conseil d’Etat. À peine le résultat connu, les zozos sont montés au créneau pour contester la légitimité de cette consultation. Dans la foulée, ils se sont empressés de faire savoir qu’ils n’entendaient pas se plier à la décision du peuple. J’imagine que ces crasseux se considèrent comme plus éclairés que le péquin moyen qui s’est déplacé aux urnes. Il faut dire qu’ils sont certainement représentatifs que le brave salarié qui trime, puisqu’ils vivent pour la plupart des minima sociaux. Constat qui est appuyé par Irène Pereira, sociologue  spécialiste du militantisme et des mouvements sociaux : « Parmi eux [militants issus de la classe moyenne], on constate une grande mobilité et une grande disponibilité. Certains se déplacent sur plusieurs sites. C’est un mode de vie bien spécial qui ne correspondrait peut-être pas à des personnes en CDI avec des enfants à charge. » Ces hurluberlus possèdent la cohérence du chien qui mord la main qui le nourrit.

Ordoncques, le peuple a parlé, et le gouvernement, fidèle à son annonce, proclame se plier, pour une fois, aux désirs du souverain et permettre la construction de cet aéroport, qui, il faut le rappeler, ne va presque rien coûter en termes d’argent public, puisque la presque totalité des coûts va être supportée par Vinci. Et voilà que l’on apprend qu’une réunion interministérielle va avoir lieu afin de définir la stratégie à retenir afin de libérer le secteurs des crasseux. Dire que j’ai cru, jusqu’à présent que gouverner c’était prévoir ! C’est magnifique, aveu de l’amateurisme de ce ramassis de gouvernants de rencontre. Comme s’il avait été impossible de phosphorer avant le référendum afin d’examiner les différentes options pour être prêt à réagir une fois le résultat connu. À croire que ces Messieurs les zadistes jouissent de la mansuétude du pouvoir du simple fait qu’ils font partie de ce « peuple de gauche ». On peut, sans peine, imaginer qu’en lieu et place de ces merdeux si la contestation avait été aux couleurs de LMPT, l’appel à la charge aurait déjà sonné, les triques dûment astiquées et le gaz lacrymogène copieusement dispersé.

Et les folliculaires de poser la question : « Les zadistes doivent-ils être évacués maintenant ? » On croit rêver ! Ces mêmes qui ne cessaient d’appeler à la fermeté quant au maintien du sacro-saint ordre républicain lorsque les catholiques descendaient en famille dans les rues, laissent maintenant entendre qu’il n’y aurait pas urgence à virer les crasseux occupant illégalement des terrains dévolus à la construction d’un équipement public. C’est vrai, après tout, les travaux ne devraient pas commencer avant 2017. Autant leur laisser le temps de renforcer leurs positions et de transformer le secteur en forteresse. Là, au moins la presse pourra faire ses choux gras. Il y aura de la violence policière, de bien belles images à mettre en balance avec la représentation habituelle de ces nihilistes à laquelle nous avons été habitués. Car c’est de notoriété publique que le zadiste est un pacifiste, moderne version du baba-cool des années 70. À ceci près, quand même, qu’ils écoutent de la musique de merde (Zaz par exemple), et qu’ils salopent tous les endroits qu’ils squattent, au point que l’on pourrait penser qu’un groupe de migrants est passé par là.

Histoire d’illustrer mon propos, je vous propose d’aller jeter un petit coup d’oeil aux clichés du photographe Dominique Delpoux, qui a consacré un peu de pellicule, ou de carte-mémoire, afin d’entretenir la légende. C’est mignon tout plein. On navigue en plein délire visuel, entre le jeune con qui se prend pour un papillon, une série de nénettes imbaisables, habillées comme des connes, aussi sexys qu’Arlette Laguiller, des fils de bobos à dreadlocks, un vieux débris hirsute à chemise ouverte, quelques mignons bien proprets servant certainement de caution afin de bien montrer qu’il s’agit d’un mouvement responsable et citoyen. On en oublierait presque la véritable gueule du zadisme :

10646900_10152587541979361_247524618458201911_n cailloux capture_decran_2014-08-28_a_15.24.58 img_9949 tn_3_-_explos tn_7_-cocktails_en_preparation_0_0 tn_bonbonne_de_gaz_dans_autre_barricade_enflammee_0 tn_cocktails_et_acide tn_sivens_03_sept_2014_036 Zadiste

Il n’y a pas d’alternative possible. Si on veut pouvoir restaurer, en France, l’autorité de l’Etat, il ne peut pas y avoir de tergiversation. La manière forte doit être employée pour nettoyer le terrain de ces nuisibles, quitte à devoir, ensuite, réfléchir sur les moyens à mettre en oeuvre afin d’en assurer la sécurité une fois l’opération menée à bien. Le deux poids, deux mesures : inflexibilité face à la droite et aux catholiques, et indulgence envers les mouvements ultra-violents et nihilistes de gauche, ne doit plus continuer. Ce qui montre, au passage, que la légende républiconne qui veut qu’une fois élu le président oublie qu’il est membre d’un parti pour se consacrer au bien public, n’est jamais qu’une légende.

J’en profite pour rappeler que le danger représenté par l’extrême droite n’est jamais qu’un fantasme agité pour faire peur dans les chaumières. Europol, depuis 2010, publie des rapports montrant que le danger vient des groupes d’extrême gauche, et que le delta entre actions menées par des groupes d’extrême droite et d’extrême gauche est d’environ 1 pour 10, en défaveur des crasseux. Mais le retour de la bête immonde c’est plus vendeur, d’autant que les chaînes de télévision ne cessent de diffuser des documentaires, semaine après semaine, sur les horreurs du nazisme, alors que le communisme est responsable de la mort d’environ 100 à 150 millions de personnes dans le monde.

Publicités

9 réflexions sur “ZAD : Zozos À Dégager

  1. Ces zozos se croient dans Mad Max ou La route… ils sont en mal de sensations fortes et se prennent pour des guerriers.
    Puisque c’est la guerre qu’ils veulent, pourquoi tergiverse-t-on autant pour exaucer leur souhait ??!!!
    Ils sont la preuve vivant d’une fracture irrémédiable entre les citoyens français (le sont-ils en fait ?… eux qui revendiquent tant leur citoyenneté mondiale !!) et que la sécession paraît-être vraiment une solution à envisager ou alors, malheureusement, le bain de sang car on n’en peut plus des ces loquedus, il y en a marre !!!!

    J'aime

    • Pour ma part, paraphrasant le général Sheridan, j’ai toujours pensé « Un bon gauchiste est un gauchiste mort. » La sécession supposerait que l’on abandonne à ces crétins une portion même infime de notre pays, ce que je ne peux me résoudre à accepter. Il faudra donc qu’ils plient où qu’ils acceptent d’aller jusqu’au bout de leur logique d’affrontement, et la pitié ne devra pas avoir la moindre place. Ces déchets sont tout aussi nocifs que peuvent l’être les islamistes. Ils sont les métastases d’un cancer qui ronge notre société, et je ne crois pas qu’un seul médecin face à ces dernières puisse faire preuve de la moindre mansuétude. Elles doivent être éliminées que ce soit par le scalpel, la chimiothérapie ou les rayons.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s