Le son du dimanche

Le blog a connu un assez long sommeil en raison de quelques sérieux soucis de santé. Le pire est passé, mais il y reste encore du chemin à parcourir avant de revenir à la normale. Le blog va donc reprendre doucement son activité.

Aujourd’hui, je vous propose un bond dans le passé avec ces quelques morceaux illustrant un genre musical que j’affectionne tout particulièrement : le Doo Wop. Le Doo Wop a sans conteste connu son apogée durant les années cinquante. Ce terme n’est peut-être pas évocateur pour certains, mais ces derniers sans le savoir doivent en connaître plusieurs standards, tel que  » Earth Angel  »  créé en septembre 1954 par The Penguins. Vous ne voyez toujours pas ? Allons ! Rappelez-vous, dans Retour vers le Futur, Marty Mc Fly remplace le guitariste Marvin Berry. Le premier morceau qu’il joue n’est autre que Earth Angel.

Si j’insiste à ce point sur ce titre, c’est parce qu’il est le premier titre purement Doo Wop. Il est le premier à mêler sur une mélodie Rythm and Blues, l’émotion vocale du Gospel à l’innocence presque naïve du texte. La musique passe au deuxième plan d’autant que les basses sont assurées par les chanteurs. Le Doo Wop reprend en fait la tradition des groupes vocaux estudiantins des campus américains sur le mode de la ballade Rythm and Blues. Le succès des groupes vocaux remonte à 1948, seulement ils sont soit Jazz, soit Blues quant à la thématique elle est résolument adulte. 
A partir de 1952, la rythmique s’oriente vers le Rythm and Blues, seulement la musique domine encore.

 A partir de l’année 1954, le genre va se fixer :

  • groupe d’harmonie vocale.
  • un panel de registres (baryton, ténor falsetto, second ténor, ténor léger).
  • la présence d’onomatopées (surtout pour les basses) héritée du chant scat.
  • rythmique et musique discrètes.
  • Paroles simples

Le Doo Wop est une musique du Nord urbain des USA. Elle est le fait de groupes d’adolescents afro-américains qui se regroupent pour chanter après les cours. On parle alors de  » street corner music « . Pourtant si le genre est on ne peut plus du domaine populaire, la technique est bien réelle. Le leader est souvent un ténor léger (à l’exemple de Frankie Lymon) ce dernier étant soutenu par le ténor et le baryton qui entremêlent leurs partitions. Il arrive parfois que le chanteur ait recours au melisma qui est une technique issue du Gospel où l’on allonge la syllabe pour la faire coïncider avec la métrique de la mélodie (comme sur Only You des Platters).  Le falsetto quant à lui est souvent utilisé en fin de titre (par exemple : Since I don’t have You des Skyliners).

Il y aurait eu environ 15.000 groupes de formés de 1954 à 1965, date à laquelle le genre passera de mode. Beaucoup de ces groupes furent une proie facile pour les requins du show-biz. Naïfs, jeunes et inexpérimentés, peu scolarisés pour certains ils firent souvent confiance à leurs managers et producteurs. Ainsi il n’était pas rare de voir les groupes être payés à la session d’enregistrement plutôt qu’au nombre de disques vendus, céder les droits de leurs chansons au producteur, de faire 50/50 avec le manager, de payer pour passer dans des émissions télévisées, d’accepter de faire des tournées pour rien au prétexte que cela doperait les ventes de disques.

Le succès incontestable du genre attirera bon nombre d’artistes blancs vers le Doo Wop. Néanmoins, alors que la ségrégation est encore bien présente, il y a un groupe qui passe outre les interdits: The Dell Vikings. Formé sur une base de l’US Air Force de Pittsburgh au départ par un groupe d’afro-américains, un premier vocaliste blanc intègre le groupe suite à la mutation vers la RFA d’un des chanteurs. Rapidement un deuxième suivra. Whispering Bells et Come Go With Me sont leurs plus beaux titres.

Publicités

8 réflexions sur “Le son du dimanche

  1. Je ne connaissais pas le Doo Wop. J’aime beaucoup. Merci pour les extraits présentés, ils contribuent à enchanter ce dimanche qui avait déjà bien commencé.
    Tous mes vœux de (prompt) rétablissement cher Arnaud.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s