Conseil de lecture (en fait c’est un ordre, achetez ce livre !)

A ma grande honte, je n’ai pas encore lu le petit dernier de l’ami Rémi Usseil, qui en plus d’écrire anime le blog Matière de France. Il faut dire que mon quotidien professionnel est assez lourd depuis un an, sans compter que la pile des livres à lire est plutôt importante. Mais je vous le dis, vous pouvez acheter cet ouvrage les yeux fermés. Rémi à le don pour vous faire vivre de belles histoires du temps jadis, pour vous plonger dans la langue de nos aïeux sans pour autant se sentir en terre un peu étrangère. Et puis, sur le simple plan bibliophile, les livres de Rémi sont de beaux objets que l’on a plaisir à tenir en main, à feuilleter et parfois à s’arrêter pour observer une illustration, toujours magnifique.

22510100049200L

La jeunesse de Charlemagne, telle que la racontent au Moyen Âge les chansons de geste, est un véritable roman d’aventure. Trahi par ses demi-frères adultérins bien décidés à usurper son trône, le jeune Charles doit chercher refuge en Espagne, avec une poignée de loyaux compagnons, à la cour du roi sarrasin Galafre. Il y fera glorieusement ses premières armes et y gagnera ses éperons de chevalier. Il apprendra cependant que les flèches d’Amour sont plus redoutables que les lances et les épées : tendrement épris de la belle Galienne, le prince devra, pour la conquérir, affronter le terrible géant Braimant et déjouer les manigances du cruel Marsile, le fils de Galafre, qui ourdira un jour la trahison de Roncevaux. Mais cet exil ne peut se prolonger éternellement : le royaume de France, gémissant sous la botte des félons qui se sont emparés de la couronne, attend le retour de son souverain légitime.
Pour conter cette très ancienne histoire, l’auteur a emprunté à la littérature médiévale ses techniques narratives et la diversité bigarrée de ses formes poétiques.
Le récit est illustré d’enluminures tirées de manuscrits du Moyen Âge.

Rémi Usseil a suivi des études de Lettres Modernes à l’Université Stendhal, à Grenoble. Féru de littérature médiévale et de mythologie, il a rédigé son mémoire, consacré au personnage de Gauvain dans les romans de la Table Ronde, sous la houlette de Philippe Walter, spécialiste de la littérature arthurienne. Aujourd’hui, il s’emploie à faire découvrir ces épopées méconnues que sont les chansons de geste. Il est l’auteur aux Belles Lettres de Berthe au grand pied (2014).

Publicités

6 réflexions sur “Conseil de lecture (en fait c’est un ordre, achetez ce livre !)

  1. Merci! Depuis mon enfance je suis passionné par ces histoires, pour ainsi dire, je suis tombé dans la Table Ronde quand j’étais petit! Je l’ajoute à ma liste et m’en régale d’avance.

    Et bonne année!

    J'aime

  2. A vos ordres ! Enfin… Avant les fêtes, ayant reçu d’Amazon ce pavé de notre ami Rémi, un peu sceptique, j’ai lu un chapitre pris au hasard (pages 99 à 141) et, convaincu, j’ai derechef repris par le début. Rattrapé par les contraintes d’agenda, j’ai posé le bouquin à la page 46. Il m’attend depuis sur le guéridon et je l’ai lâchement délaissé pour en finir avec un polar de Perez-Reverte commencé dans le TGV de retour… Mais promis-juré, chef !, je vais m’y replonger. ça va ? J’ai bon ?
    Meilleurs voeux, Amiral.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s