Je vous parle d’un temps, que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître

En France en ce temps-là, on pouvait librement converser. Mais ça, c’était avant. Avant que les petits Vychinski de plateaux ou de rédactions ne viennent infecter le débat public.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s