Babtous impitoyables ou fragiles ?

La pétition de principe :

meme pas peur

La triste réalité :

Il aura suffit de quelques pétards pour que tous ceux qui se répandaient en déclarations, courageuses ou stoïques, fuient comme des lapins au simple craquement d’une branche morte.

Cruelle ironie.

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer.

Publicités

10 réflexions sur “Babtous impitoyables ou fragiles ?

  1. Mon homme a bien ri en voyant ça ! On ne peut pas leur reprocher d’avoir peur, mais seulement d’écrire partout « sans haine, sans peur, sans amalgame » Alors qu’il devrait avoir peur, la haine, et faire l’amalgame… Et puis, on leur dit de ne pas se rassembler, il le font aussitôt, n’importe qui pourrait être dans ces regroupement humains avec une arme…

    J'aime

    • Pour ma part, même si je puis comprendre que la peur, l’instinct de survivre puissent être puissants, ce que je vois, c’est que leur attitude irraisonnée donne la victoire aux barbus. Pour ce qui me concerne, depuis l’attentat de la station St Michel, je me suis toujours refusé à la moindre compromission. Certes je ne prends jamais les transports en commun, par horreur de la promiscuité, mais même durant les alertes attentats j’ai toujours mis un point d’honneur à vivre normalement, aller au théâtre, au concert, dans les grands magasins, les musées, etc. Tant pis s’ils doivent me faire la peau, je ne plierais pas. Il y a bien longtemps que j’ai compris que nous étions en sursis, à la merci du premier barbu venu, je vis chaque jour comme s’il était le dernier, ils ne peuvent donc rien me prendre qui ne soit déjà prêt à l’être. C’est la seule solution pour vivre paisiblement.

      J'aime

  2. Les Charlie, conjurent leurs peurs en se regroupant, pour bomber le torse. Ils défilent, allument des bougies, en criant plus jamais ça et autres slogans éculés, tout cela serait risible, si ils ne votaient pas, par ce que eux soyons en sûr, ils votent.
    Panurge, est leur idéologue.

    J'aime

    • Je ne les blâme pas, encore que lorsque l’on a la trouille au ventre on s’abstient de proclamations à base de « même pas peur ». Je me désole juste de l’état pitoyable des fils et filles d’Occident.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s