Daech a exécuté un scientifique irakien à Mossoul pour avoir refusé de coopérer en matière d’armes biologiques

Strategika 51

L’organisation Daech a exécuté le président du département de physique de l’université de Mossoul dans le Nord de l’Irak après que ce dernier ait fermement refusé de participer à des programmes visant à concevoir et produire des armes biologiques.

C’est le troisième scientifique irakien à être publiquement assassiné pour avoir refusé d’aider Daech à développer une arme biologique. Un objectif désormais ultra-prioritaire de Daech, dont la perte de territoire se poursuit aussi bien en Irak qu’en Syrie.

Des pamphlets de Daech capturés par des militaires irakiens évoquent l’impossibilité d’un retrait ou d’une défaite face aux armées des infidèles (c’est-à-dire les armées syrienne et irakienne) tout en appelant à l’usage d’armes radiologiques, chimiques et bactériologiques. Et dans ce domaine, tous les procédés sont permis: jeter des cadavres dans les barrages d’eau potable, empoisonner les puits et sources d’eau ou propager des bactéries et d’autres toxines pathogènes par divers moyens…

Le chaos…

View original post 97 mots de plus

Publicités

6 réflexions sur “Daech a exécuté un scientifique irakien à Mossoul pour avoir refusé de coopérer en matière d’armes biologiques

  1. Rien d’étonnant à cela. Il ne faut pas effrayer le troupeau. C’est pourquoi on a accusé les troupes de Bachar d’avoir employé des gaz de combat, car laisser entendre que des terroristes puissent posséder et maîtriser une telle arme cela pourrait créer une possible panique. Comme si les gens du commun n’étaient pas capables d’encaisser la vérité et de raisonner. Habituel mépris du peuple.

    J'aime

  2. Les articles de ce blog semblent bien informés et bien sourcés, vous savez qui les écrit? Comment obtiennent-ils ces informations, avec ce niveau de précision?
    Merci en tout cas de les partager, et bravo à eux pour leur combat pour une information au plus près du factuel.

    J'aime

  3. Heureusement que les média alternatifs existent aujourd’hui. En particulier Internet. On y trouve à boire et à manger, mais bien des sites sont sérieux, documentés, référencés et peuvent toucher un public aussi large que les mass média bancaires avec peu de moyens.

    En 1999 cela n’existait pas, et les mensonges du système ne rencontraient pas la résistance et le scepticisme qui grandissent aujourd’hui.

    J'aime

    • Ce qui m’interpelle avec le blog de Strategik, c’est qu’il relate des faits de guerre précis, des détails sur des combats, abordant même des questions concernant la logistique et l’équipement. C’est très intéressant et instructif, en admettant que cela ne soit pas de la belle histoire. D’où ma question.

      c’est que je ne suis plus tout à fait un lapin de 6 semaines, et je suis conscient des mensonges et manipulations politiciennes. Des sites soi-disant dissidents peuvent aussi être utilisés pour nourrir la propagande, donc je suis prudent avec les propos tenus, j’essaye de faire des recoupements pour « vérifier », dans une modeste mesure, la réalité des révélations. Cela reste assez hasardeux vu la complexité de ces conflits internationaux, dans lesquels les puissances mondiales ou régionales tâchent de faire jouer leurs intérêts, en agissant de manière plus ou moins indirecte, voire même sous faux drapeau.

      C’est pour cela que je suis sur l’ancienne ligne taoïste: le citoyen peut entendre chanter le coq du voisin de l’autre côté de la frontière, sans jamais le rencontrer de sa vie. Chacun chez soi dans la paix qui lui convient, et à mort Kouchner!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s