Occident, fin de partie ?

cercle_de_flore_hogard

Ce vendredi soir, dans le cadre de son cycle de conférences « Le cercle de Flore », l’Action Française recevait le colonel Jacques Hogard. Il est le fils du général Jacques Hogard, officier d’infanterie de marine, combattant de la Seconde Guerre mondiale et des guerres d’Indochine et d’Algérie, et le neveu du général Pierre de Bénouville, héros de la Résistance et Compagnon de la Libération.  Il dirige le « bureau opérations » de l’opération Oryx en Somalie (1992-1993), de l’opération Iskoutir en République de Djibouti, de l’opération Diapason au Yémen. Nommé lieutenant-colonel en 1993 à l’âge de 37 ans, il est commandant du groupement de Légion Étrangère lors de l’opération Turquoise au Rwanda, en 1994. Mais surtout il s’est illustré en commandant le groupement interarmées des forces spéciales qui ouvrit la voie à la Brigade Leclerc en Macédoine, puis au Kosovo, en 1999 lors de la guerre du Kosovo. Sa décision de porter secours aux communautés monastiques en danger et de protéger les monastères orthodoxes, notamment celui de Devič victime en juin 1999 des pires exactions de la part des rebelles albanais de l’UCK, lui vaudra la remise de la plus haute distinction de l’Église serbe orthodoxe, l’ordre de Saint Sava. Après avoir quitté l’armée, il crée une entreprise de conseil aux entreprises dans le domaine de l’intelligence stratégique, la diplomatie d’entreprise, et de la sûreté de ces dernières installées dans les pays « complexes ».

9782755614961FS

Le constat est lucide et sans appel. L’état de la France est désastreux, accablée par deux siècles d’un régime moribond en train de pourrir par la tête. Accablée par une Europe caniche servile des Etats-Unis. Cependant, il estime qu’y a des raisons d’espérer. Les peuples européens semblent vouloir lentement se réveiller, chacun à leur rythme, et désirer un retour à la souveraineté des nations. Et puis il y a des pays comme la Hongrie de Viktor Orban qui a fait le choix de protéger ses racines chrétiennes en adoptant, en 2011, une constitution on ne peut plus claire, et la Russie de Vladimir Poutine qui a restauré l’Eglise Orthodoxe dans ses prérogatives et s’est engagé dans la lutte contre l’Etat Islamique.

Le modèle de civilisation européenne existe encore, quoi qu’amoindri, martyrisé, mais la France y a tourné le dos il y a plus de 200 ans de manière radicale et barbare. Ce faisant elle a ouvert la porte à tous les totalitarismes à venir dont elle est la mère. Lentement mais sûrement elle n’a eu de cesse que de détruire le dernier empire chrétien, austro-hongrois, au prix d’une guerre mondiale absurde qui a mis à mal ce qui restait de la vieille Europe chrétienne.

Concernant son engagement au Kosovo, il a vu à l’oeuvre une véritable politique de remplacement, qui préfigure ce qui nous menace. Ainsi, la population serbe du Kosovo, coeur historique, identitaire, culturel, spirituel de la Serbie, s’est rapidement trouvée minoritaire. Pour une famille serbe avec un ou deux enfants, il y avait en face une famille albanaise avec 3 ou 4 femmes ayant chacune plusieurs enfants. La bascule démographique s’est donc faite très rapidement. Et puis il y a eu l’épuration menée par les sbires de l’UCK, ces derniers poussant les serbes à partir et laisser tout derrière eux sous peine d’y laisser la vie.

S’agissant de la crise migratoire, là encore le constat est cruel. A la fois quant à la situation française, mais également quant à l’hypocrisie de la lâcheté de nos gouvernants qui annoncent l’accueil de 25.000 migrants. Or, selon les confidences d’un contact bien placé, ils seraient déjà 250.000 sur notre sol. Pour avoir une idée de l’accélération, sur le seul site de Calais, les tentatives d’intrusion dans le tunnel sous la Manche se montaient à quelques centaines par semaine. Or en juillet de cette année le chiffre est monté à 26.000 ! Comment douter que cette marée humaine n’est pas organisée quand on considère que ces hommes jeunes, en bonne santé, en bonne forme sont quasiment tous dotés de moyens de communication modernes tels que smartphones et tablettes ?

A propos de nos djihadistes, il n’est pas interdit de penser que ces derniers soient mandatés pour monter des structures similaires à celles de l’UCK, sur notre sol. D’autant que parmi le flot humain qui monte à l’assaut de l’Europe il y a, de manière certaine, un certain nombre d’individus qui viennent dans le but de les renforce. Avant 5 ans, la France et l’Europe devra faire face à des événements graves. D’autant que sur le sol européen, Le Kosovo et la Bosnie sont sous influence wahhabite. Bien évidemment, ces faits sont liés à notre absence de vision stratégique visant à défendre nos intérêts, au fait que les gouvernants européens, dans leur grande majorité, se comportent en valets des Etats-Unis. Ainsi, l’intervention en Libye qui a eu pour effet l’écroulement de l’Etat, a ouvert la porte aux flux migratoires auparavant contenus. Tout comme les interventions américaines au moyen-orient, qui pour contrer les soviétiques ont nourri les islamistes, qui par la suite ont échappé à leurs créateurs. Le danger vient également de la Turquie qui bien que faisant partie de l’OTAN est un état islamiste et terroriste ne serait-ce qu’en raison de son jeu on ne peut plus trouble quant à sa complaisance avec l’Etat Islamique et son implication dans l’envoi de centaines de milliers de « migrants » vers l’Europe. Sachant que nous n’en sommes qu’au début et que la masse à venir est estimée aux alentours de quelques neuf millions d’individus.

Pour ce qui est de l’avenir du système, de son état, un grand bien peut se cacher derrière un mal. Le constat dressé par Philippe de Villiers est on ne peut plus juste et il arrive à ses limites. Quelle sera la forme prise par ce mal à venir, nul ne peut le prévoir, ni quand il interviendra, mais nous entrons dans une zone de turbulences qui touche non seulement la France, mais également le monde occidental. Et ce n’est pas la démocratie qui sauvera la France, l’Europe, le monde.

Conseils de lecture du colonel Hogard : (compte tenu de l’extrême indigence des 6 scénarios développés dans le dernier livre blanc de la défense nationale)

Le septième scénario par Stratediplo

7ème scénarioLa France, désarmée par ses gouvernements, se trouve aujourd’hui confrontée à au moins trois menaces majeures, la sécession locale d’une minorité adepte d’une idéologie distincte, l’intervention militaire d’un pays revendiquant plusieurs millions de ressortissants en France, et l’intervention d’une coalition multinationale d’imposition d’une autre paix. Stratediplo présente dans un style simple et direct les tenants et les aboutissants de trois scénarios rédigés selon la méthode du Livre blanc de la défense, mais dont la conclusion, en l’état actuel des défenses françaises, ne peut être que catastrophique.

Et bien entendu ;

PdV

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s