La démocratie, deux visions différentes. A votre avis, laquelle est la meilleure ?

Boston : « Nous n’avons pas été en mesure d’obtenir le soutien d’une majorité des citoyens de Boston pour accueillir les jeux Olympiques de 2024 et les Jeux paralympiques. Par conséquent, l’USOC ne pense pas que Boston, avec le niveau de soutien actuel, serait en mesure de l’emporter face aux superbes candidatures de Paris, Rome, Hambourg,Budapest ou Toronto. »

Marty Walsh, maire de Boston

Paris : « Mon gouvernement veut faire de Paris et de la France une capitale et un pays qui rayonnent partout dans le monde.  »

Manuel Valls, Premier ministre

Certes, la démocratie américaine est loin d’être exemplaire, mais concernant le dossier de la candidature à l’organisation des jeux olympiques de 2024, la fracture apparaît néanmoins. D’un côté nous avons un édile qui se souciant de l’utilisation des deniers publics a consulté ses administrés. De l’autre nous avons un Président et un Premier ministre qui se passent de l’avis du bas peuple, et prennent la décision de se lancer dans l’aventure sans même consulter le maire. Après tout, pourquoi se gêneraient-ils puisque la fiction républicaine veut qu’ils soient détenteurs de la volonté du peuple par la grâce du suffrage universel. Leur volonté est donc celle des électeurs, même si ces derniers n’ont pas été consultés sur le sujet.

Il n’y a pas à dire, c’est beau la république.

Publicités

6 réflexions sur “La démocratie, deux visions différentes. A votre avis, laquelle est la meilleure ?

    • La question ne se pose pas en ces termes. À chaque fois qu’il s’agit de démocratie, je me glisse dans la peau d’un républicain idéal et vertueux pour mettre en lumière la perversité du discours de nos politiques.

      Pour ma part, je suis moyennement démocrate, tout au moins pour ce qui relève de la version actuelle. Car la vraie démocratie, on a tendance à l’oublier, est un régime éminemment aristocratique.

      Quant à mon avis, si nous étions dans une vraie monarchie, je le donnerais.

      J'aime

  1. Comme disait Montesquieu, « la démocratie repose sur la vertu » inutile de dire que chez nous, en Franchouillie socialiste, la démocratie ne repose sur rien du tout…voilà pourquoi elle s’est depuis longtemps cassé la gueule…en Amérique elle ne tient-par miracle- que grâce à l’intransigeance d’une minorité de citoyens, autant dire qu’elle risque de n’en avoir plus pour très longtemps.

    J'aime

    • Montesquieu qui n’a jamais été démocrate (au sens où nous l’entendons), au même titre que les philosophes des soi-disant lumières, pour qui le modèle à suivre était plutôt celui du despote éclairé.

      Quant à la véritable démocratie, elle excluait les femmes, les métèques, etc. de la vie politique, elle n’a donc rien à voir avec le machin mou et consensuel, dépourvu de la moindre colonne vertébrale que l’on encense aujourd’hui. Mais il est vrai que la vertu lui était essentielle, c’est d’ailleurs parce que cette qualité essentielle avait disparu que la Grèce antique est tombée entre les mains de Rome, et je ne parle pas de la Grèce des 185 dernières années où le mensonge et la rouerie semblent être devenues des vertus cardinales.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s