Pour prétendre, il faut d’abord être

portrait-de-la-duchesse-d-orleans-mere-de-louis-philippe-par-madame-vigee-lebrunMettons de côté l’aspect juridique, après tout, les lois fondamentales du royaume de France sont claires. Penchons-nous un instant sur l’aspect moral, je dirais même mystique de la fonction royale. Sans incarnation, des valeurs traditionnelles notamment, toute prétention à la couronne ne peut qu’être considérée pour ce qu’elle est, de la pure et simple prétention. Or que nous apprend l’article ci-dessous ? Que la famille d’Orléans se comporte de la même façon que la république en bradant notre patrimoine historique. De plus, elle a confié la vente à une célèbre société américaine de vente aux enchères. En tout, plus de 200 objets amassés au cours des siècles et qui racontent l’histoire de France vont être dispersés. Même Stéphane Bern, pourtant fervent orléaniste (tout le monde a le droit de se tromper) juge sévèrement ce qui s’apparente à une liquidation : «Leur seul projet, c’est de faire de l’argent. Les derniers trésors de la famille risquent de disparaître: ça sera un enterrement de première classe pour les Orléans.»

Orléans

Si les membres de cette famille qui prétend à la couronne, avaient à cœur de préserver le patrimoine historique de la France, s’ils n’avaient pas intégré les valeurs bourgeoises de la république pour qui le cash passe avant tout, cette vente honteuse n’aurait jamais eu lieu. Seulement voilà, il faut que chacun puisse avoir sa part de l’héritage afin de pouvoir satisfaire son appétit et son ego. Ceci dit, qu’attendre d’un prince qui se rend à une messe en l’honneur de Saint-Louis dans une grosse berline allemande immatriculée à l’étranger.

Maison de France ? Allons donc !

Publicités

4 réflexions sur “Pour prétendre, il faut d’abord être

    • Voir cette notice : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Henri_d'Orl%C3%A9ans_(1933)

      A noter que son fils, Jean d’Orléans, avait fait exprimé en 2007 sont soutien à Nicolas Sarkozy. Position pour le moins paradoxale pour ne pas dire « oxymorique ».

      Quant au comte de Paris, son attachement aux valeurs traditionnelles ne vaut pas grand chose. Quand on a la prétention qui est la sienne on ne divorce pas pour ensuite se remarier civilement. Dans le fond, les Orléans, depuis le régent jusqu’aux membres actuels de cette famille ne sont jamais que des bourgeois libéraux. On ne fait pas des rois à partir d’un tel matériau.

      J'aime

    • C’est simple, les lois fondamentales du royaume prescrivent que la couronne échoit à l’héritier mâle plus proche parent mâle du roi. En l’occurrence, il s’agit de Louis de Bourbon, duc d’Anjou, descendant en ligne directe de Louis XIV et chef de la maison de Bourbon. Les Orléans n’étant qu’une branche latérale, ils ne peuvent prétendre à la couronne. Par ailleurs, les Orléans depuis Philippe, régent, ont toujours été d’une moralité douteuse, partisans du libéralisme et de la spéculation, sans parler du sinistre Philippe dit Égalité qui participa par de basses manoeuvres à l’éclatement de la révolution, et vota la mort du roi, son frère. Je ne saurai donc donner ma foi à cette famille.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s