Béhachèl entarté, on en redemande

Pour mémoire, il y a longtemps :

Et maintenant, les derniers faits : Bernard-Henri Levy entarté par Noël Godin à Namur en hommage à Siné.

Et ce que l’on peut en dire dans le magazine en ligne La règle du jeu : Bernard-Henri Lévy, le révélateur de salopards. Histoire de mettre l’eau à la bouche de mes lecteurs, je ne résiste pas au plaisir jubilatoire de vous offrir les premières lignes de l’article : « Parmi ses qualités, Bernard-Henri Lévy possède celle d’être un révélateur de salopards. Sans doute l’a-t-il en partage avec les autres Juifs, cette vieille tribu à laquelle l’Eternel a confié la mission de dire la Loi aux humains... » Plus loin, vers la fin, on peut lire ceci : « Quels rires déclenchent les Noël Godin ? Les rires gras plébéiens, comme ceux auxquels s’abandonnaient les badauds, à Vienne en 1938, regardant des Juifs obligés par les hitlériens de nettoyer avec des brosses à dents les inscriptions anti-nazies sur les trottoirs. »

Bon, la revue a été créée par BHL himself, il n’est donc pas étonnant qu’elle se porte au secours de son fondateur. Mais là, j’avoue que la seule chose que la lecture de cet article a suscité, c’est un immense éclat de rire. La cuistrerie du personnage soutenue par la bouffonnerie de l’auteur de ce papier résument parfaitement l’individu : un ego surdimensionné servi par un grand vide intellectuel. Pour mémoire, le vrai BHL c’est ça.

Publicités

2 réflexions sur “Béhachèl entarté, on en redemande

  1. BHL entarté est le seul bhl qui vaille. On pourrait croire qu’au bout de 10 fois, l’exemple a assez duré, mais pas du tout! Il est nécessaire, indispensable même, que tous les représentants de la cuistrerie et de l’idéologisme pseudo-intello soient régulièrement entartés, d’une façon ou d’une autre.
    Ca fait toujours son effet, et personnellement j’en ressens toujours une certaine satisfaction toute « plébéienne ». Après tout, si c’est à partir de la boue que Dieu créa l’homme, et qu’étant poussière je retournerai à la poussière, alors je n’ai aucune honte a être de la plèbe, bien au contraire! Tandis que ceux qui se croient au-dessus de cela, se réclamant de je ne sais quelle idéologie ou quel service d’état, ne font que se rabaisser lamentablement.

    J'aime

  2. Oui, c’est bien ça, « un gros rire gras, plébéien »…et pourquoi pas? Le patricien Lévy, sorti tout droit de la cuisse d’Abraham, nous fait grossièrement rigoler quand il morfle sa tarte à la crème en pleine gueule…que voulez vous, les révélateurs de salopards tombent un jour ou l’autre sur des salopards de révélateurs qui les révèlent…pour révéler BHL il faut de la crème, ça lui va bien au teint. Cela dit, la crème ne fait de mal qu’aux allergiques, il devrait s’estimer heureux, le philosophe à deux balles, rien que pour la Libye il mériterait une tarte au TNT.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s