Le (sui)cid(e)

EDUCATION_TRIO

Ô rage ! Ô désespoir ! Ô ministre ennemie !
La France n’a t-elle donc tant vécu que pour cette infamie ?
Et ne s’est t-elle blanchie dans les travaux guerriers
Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ?
Son histoire qu’avec respect le monde entier admire,
Son histoire, sa grandeur, ses empires,
Tant de fois rayonna par ses penseurs, ses guerriers, ses rois,
Trahie donc ! Quenelle ! Qu’a t-elle fait pour mériter ça ?
Ô cruel souvenir de sa gloire passée !
Oeuvre de tant de jours en un jour effacée !
Nouvelle indignité fatale à notre bonheur !
Précipice élevé d’où tombe notre honneur !
Faut-il par ton sombre éclat voir triompher des contes,
Mourir sans vengeance et vivre dans la honte ?
Najat, cette arrogance quelle horreur !
Princesse idéologue, parvenue gouverneur ;
Haut rang qui devrait pourtant n’admettre point sans honneur ;
Et ton jaloux orgueil, par cet affront insigne
ta trahison totale, ta vilenie indigne.
Et toi Français, peuple, ô glorieux instrument,
Ils complotent contre ta fierté, ta gloire, tes ornements,
Ce fer jadis tant à craindre, et qui, dans cette offense,
Devrait parer l’attaque, est pourtant sans défense.
Va, pense enfin à toi et pas au dernier des humains,
Qui toujours se révoltera pendant que tu ne fais rien.
Lève-toi, venge-toi, viens-en aux mains
Agit, préserve l’avenir qu’ils rendent incertain.

La suite ICI.

Publicités

Une réflexion sur “Le (sui)cid(e)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s