Je ne vais pas faire l’acteur indigné qui hurle la souffrance de savoir qu’il y a des pauvres, je ne fais pas tellement ça

Il n’y a pas à dire, je l’aime ce type. Ne serait-ce que parce que c’est le seul à ne pas arborer le ruban rouge devenu tacitement obligatoire pour bien montrer à tous qu’on est un type bien. Il faut les voir tous ces gandins et ces gourdes, ils l’ont tous au revers de la veste, punaisé sur la bretelle de la robe, même les abrutis en pull-over ou en t-shirt le portent bien ostensiblement : « Regardez, je suis solidaire avec les malades du sida« .

Publicités

7 réflexions sur “Je ne vais pas faire l’acteur indigné qui hurle la souffrance de savoir qu’il y a des pauvres, je ne fais pas tellement ça

  1. Tiens, je l’ai regardé intégralement en début d’après-midi ! J’ai trouvé qu’il perdait un peu les pédales et avait tendance à en faire trop dans le dernier quart d’heure. Sinon, il était parfait, évidemment.

    J'aime

  2. Moi je l’ai trouvé très bon, comme d’habitude. Ce qui me fait bicher, c’est de le voir occuper le plateau, devenir le maître des lieux à la place de Ruquier qui en est presque à mendier un temps de parole, remettre Caron à sa place au point qu’il en arrive à perdre les pédales et sortir des conneries. Une manière de saturnales télévisées.

    J'aime

  3. Luchini est un type intéressant humainement, contrairement à la plupart des comédiens, qui sont souvent des gens assez vides – ce qui est cependant nécessaire à leur profession, qui leur impose d’être le réceptacle de nos émotions. J’ai eu l’occasion de le rencontrer, il est relativement proche de ce qu’il montre en public.
    Ce qui est très intéressant, c’est qu’il admet par exemple que le comédien n’a pas besoin d’intelligence, et qu’il avoue, avec évidemment un peu de second degré, qu’il ne comprend rien à ce que raconte Rimbaud.
    Le seul bémol, c’est qu’il a tendance à « faire du Luchini » en permanence, et que ça en devient parfois agaçant. Ici, je l’ai vraiment trouvé bon quand on sent qu’il s’énerve un peu tout seul. La sincérité ressurgit, et elle n’est pas laide – contrairement à ce qui arrive trop souvent quand une personnalité tombe, même partiellement, le masque.
    Un acteur remarquable, en tous cas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s