Very bad trip

C’est un fait avéré, toutes les conneries, et parfois les pires saloperies, partent généralement d’une bonne intention. La salle de shoot, autrement appelée en français technocratique « salle de consommation de drogue à moindre risque« , n’échappe pas à la règle. Pour les non initiés, il s’agit d’une salle qui sera gérée par quelques permanents dans le but d’offrir aux camés un lieu où ils pourront prendre leurs substances hallucinogènes dans un environnement plus sain et sécurisé que la rue, les sanisettes publiques, le porche d’un immeuble, etc. Ils se verront offrir un matériel d’injection à usage unique, stérilisé, pourront bénéficier si besoin de conseils d’un infirmier, et s’ils le désirent profiter des conseils d’associatifs censés les guider dans une éventuelle démarche de désintoxication, on peut toujours rêver. Bien entendu, il n’est pas question de fournir la dose, le camé devra venir avec son produit. Bien entendu, l’accès sera interdit aux mineurs. Et c’est là que les problèmes commencent, car si on veut, comme c’est semble-t’il le cas, fonctionner sur une logique fondée sur la confiance, il va falloir se livrer à un contrôle d’identité. Quand on connaît la méfiance des camés, on se dit qu’on ne part pas gagnant. Ensuite, il y a les obstacles légaux. Jusqu’à preuve du contraire, le Code Pénal est particulièrement sévère pour tout ce qui touche à l’incitation à la consommation de substances hallucinogènes, au point que le seul fait de porter un bijou ou un vêtement portant la représentation d’une feuille de cannabis peut vous conduire devant le juge. Aussi je vous laisse imaginer le problème posé par la salle de shoot. Ensuite, il ne faut pas perdre de vue que le camé n’a pas vocation à rester dans le lieu jusqu’à ce que la descente intervienne. Il quittera les lieux dans un délai d’environ 30 à 40 minutes. Donc, on va larguer dans les rues des types en plein trip. Que va t’il se passer sur le plan légal si un de ces gaziers halluciné passe sous les rues d’un bus ou s’attaque à un passant en plein bad trip ? Qui va endosser la responsabilité ? La question est d’importance, car je vous rappelle que des flics qui contrôlent un piéton fin saoul sont responsable de lui, et s’il lui arrive malheur parce qu’ils n’ont pas jugé bon de le mettre en dégrisement, ils se retrouveront sur le banc des accusés. Enfin, il est tout bonnement ahurissant, alors que l’Etat en fait des tonnes sur le tabac qu’il juge nocif pour la santé, se permette de faciliter la prise de produits dont la dangerosité est incroyablement plus élevée que celle de l’herbe à Nicot.

Comment ces gens peuvent-ils encore se draper dans les oripeaux de la moralité alors qu’ils se proposent de perdre sciemment des milliers de personnes qui se débattent dans la pire détresse morale et sanitaire qui soit ?

Publicités

2 réflexions sur “Very bad trip

    • En cas de problème, c’est l’Etat qui sera responsable. De bien beaux procès à venir. On nage en plein délire. Sans parler des effets que cela va avoir sur le cours de l’immobilier dans les quartiers où ces salles seront installées. Qui voudra acheter un bien dans un coin où des zombies vont errer, sans parler des dealers que ça va attirer ? Car ce qui n’est pas dit, c’est que les quartiers où elles vont être implantées seront de fait des zones blanches sans contrôles de police afin de ne pas décourager les « clients ». Et puis l’expérience des pays étrangers a montré que les camés profitent de ces quartiers pour se débarrasser de leurs seringues usagées. Note bien que ça va pousser la propreté de Paris à embaucher.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s