Cet homme est un saint

Il achète des esclaves sexuelles en Irak… pour les rendre à leur famille

Ce saint Jean de Matha des temps modernes risque sa vie tous les jours pour sortir ces jeunes filles de l’enfer.

Il mériterait le prix Nobel de l’amour. Au péril de sa vie, un homme, qui préfère garder l’anonymat pour des raisons évidentes de sécurité, entre sur des terres contrôlées par le pseudo État islamique (EI). Il y rachète des jeunes filles chrétiennes, musulmanes et yézidi, vendues comme esclaves sexuelles, et les aide ensuite à retrouver leur famille.

Un moment d’intense émotion

Combien en a-t-il ainsi sauvées ? Agit-il seul ? L’histoire ne le dit pas. Mais une vidéo le montre rendant une jeune fille yézidie à sa famille, qui ne savait pas ce qu’elle était devenue, depuis sa capture par des membres de l’EI. Ces images des retrouvailles avec son père sont un moment d’intense émotion, qui ne peuvent laisser indifférent quiconque possède une once d’humanité.

L’esclavage, justifié par la sourate 4 du Coran, a été établi officiellement par Daesh, qui pratique la traite sexuelle dans son « califat » , comme en atteste une édition de sa revue en ligne Daquib, publiée en anglais. Ce commerce de la honte, qui déshonore tous ceux qui y trempent, concerne le plus souvent des jeunes filles des minorités chrétiennes ou yézidi. Leur prix varie en fonction de leur âge. Il est difficile d’imaginer le calvaire enduré par ces jeunes filles, et la souffrance de leur famille, en particulier de leurs parents. Celles qui ont la chance d’échapper à cet enfer mettront du temps à se reconstruire. Il est d’ailleurs peu probable qu’elles y arrivent vraiment un jour.

Un ordre religieux toujours au service de la libération des esclaves

Au Moyen-Âge, un chrétien, Jean de Matha (1160-1213), a consacré sa vie au rachat des esclaves. Après une vision du Christ libérant deux captifs, un blanc et un noir, il avait créé à cet effetl’ordre des Trinitaires. En 1789, l’ordre, qui n’avait cessé de se développer, avait pu libérer ainsi plus de 600 000 personnes. Saint Jean de Matha a été canonisé par l’Église au XVIIe siècle. Aujourd’hui, son ordre est présent dans de nombreux pays, où il continue d’œuvrer en faveur de la rédemption des personnes victimes des multiples formes d’esclavage de l’époque actuelle.

Adapté de l’italien par Élisabeth de Baudouïn

Source : Aleteia

Publicités

6 réflexions sur “Cet homme est un saint

  1. « L’esclavage, justifié par la sourate 4 du Coran »montre bien que si Mahomet revenait sur cette terre aujourd’hui,il reconnaîtrait davantage ses disciples chez Daesh que chez Boubakeur.Que ceux qui croient à l’Islam modéré se rentrent bien cela dans le crâne!

    J'aime

  2. c’est autre chose, cet homme, que les merdeux comme BHL et Kouchner nous parlant d’intervention humanitaire à coups de sacs de riz et de bonnes paroles ! que Dieu préserve ce saint homme

    J'aime

    • D’autant que Kouchner, sur le plan de l’humanitaire, n’est plus ce qu’il a été. Lorsqu’il a roulé pour les kosovars, en fait les mafieux albanais musulmans de l’UCK, il a fermé les yeux sur le trafic d’organes mis en place par ces ordures. Dans les fameuses maisons jaunes arrivaient des Serbes kidnappés que l’on assassinait afin de prélever des organes, ensuite vendus au marché noir. Le chef de ce réseau serait le premier ministre du Kosovo.
      Quant à BHL, entre sa société d’importation de bois précieux qui pille les forêts africaines, son intervention désastreuse en ex-Yougoslavie, en Lybie et son soutien aux natios Ukrainiens qui arborent fièrement des insignes nazis, il ne mérite même pas la corde pour le pendre.

      J'aime

  3. Racheter des esclaves prouve l’esclavage.
    L’islam « de France » devrait être clair là dessus. Mais cette religion interdit de critiquer le Coran. Comme sur bien d’autres questions, il pratique le double langage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s