Putain je suis dégoûté que ce soit pas un nazi !

Tel était le cri du cœur lancé par Nicolas Chapuis, journaliste politique au Nouvel Observateur, sur les réseaux sociaux lorsque l’identité du tueur de Toulouse et Montauban fut dévoilée. Ce n’était pas un grand blond à cheveux ras, sanglé dans un treillis noir, cherchant à buter de l’arabe et du juif. Non, c’était juste Mohamed Merah. J’imagine que ce cri a également été poussé, mais là à l’abri des murs de la rédaction, consécutivement à la découverte du saccage des sépultures du cimetière juif de Sarre-Union. D’autant que dans cette affaire, il semble que les cinq inculpés ne soient pas membres de cette diversité enrichissante. Mais le journaliste, comme l’enfant qui a mis une fois sa main sur une plaque chauffante, a appris la prudence et ne se rue plus sur son clavier pour pondre un article au vitriol sur cette extrême droite qui ne respecte rien, même pas les cimetières, comme tout le monde le sait depuis l’affaire de Carpentras.

Euh, là, non. Pouf pouf, on dirait qu’on aurait rien dit.

Donc, nos courageux folliculaires ont attendu que la justice leur donne du grain à moudre et que les langues finissent par se délier. L’espoir commença à se faire jour lorsque le procureur de la république expliqua que les motivations antisémites ne faisaient pas l’ombre d’un doute. En effet, au cours des interrogatoires, les adolescents ont décrit « des gestes ou des paroles révélatrices, tels que des saluts nazis, le fait de cracher sur des symboles comme l’étoile de David, des paroles telles que ‘heil Hitler’, ‘Sieg Heil’, ‘sale juif’, ‘sale race‘ ». Voilà, là c’est tout bon coco, les rotatives vont pouvoir tourner à plein, c’est du pain bénit. Enfin ça l’était jusqu’au moment où un des copains du leader du groupe eut la sottise d’évoquer les convictions de ce fameux Pierre B. de malheur : « On ne parlait pas politique mais si on évoquait le Front national, il se mettait sur ses deux pattes arrière et se mettait à grogner. Il prétendait se battre contre le fascisme et était très remonté contre la police. Il traitait les policiers et les militaires de fascistes, avec une hargne qui me mettait mal à l’aise.» On apprend également que le jeune trouduc portait des slogans antifascistes sur ses vêtements.

Patatras ! Comme dans Indiana Jones, « c’est à ce moment-là que le sol se dérobe sous vos pieds... » Adieu veau, vache, cochon, couvée, notre journaliste se retrouve une fois de plus Gros Jean comme devant. Il n’y a pas à dire, quand ça ne veut pas, et bien ça ne veut pas. Putain de loi des séries. Le commentateur amusé que je suis vois plutôt dans cette histoire, et ce cocasse rebondissement, la marque d’un manque d’encadrement idéologique de cette saine jeunesse de France. Car quoi, comment expliquer autrement que des jeunes professant un antifascisme de bon ton en arrivent à « s’amuser » ainsi ? En fait, c’est la faute à cette gauche brouillonne incapable d’éduquer la jeunesse. 😀 Sans compter que le prestige des antifas en prend un coup, à nouveau. Entre Clément Méric, courageux combattant qui attaque son adversaire de dos, et le Pierre B. qui se livre aux délices frelatés du carnaval nazi, ils ont bonne mine les chasseurs de vent ! Un est fils d’instituteur, l’autre fils de proviseur, ça ne vous rappelle pas un antifa devenu involontairement célèbre ? C’est marrant tous ces fils de petits bourgeois de gauche qui s’imaginent warriors et qui finalement ne sont rien d’autres que des minables ordinaires qui essaient de pimenter leur morne vie.

Le Monde - cimetière Sarre-Union - fasciste antifascisteCliquez sur l’image pour agrandir.

Publicités

4 réflexions sur “Putain je suis dégoûté que ce soit pas un nazi !

  1. L’antisémitisme impulsif, ça c’est nouveau et révolutionnaire. L’antisémitisme de gauche, nait donc d’une pulsion incontrôlée, ce qui en partie relève de la psychiatrie. A l’inverse de l’antisémitisme de droite, qui lui est conscient et réfléchit. Comme disait Audiard, ça osent tout etc….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s