La presse française ne faisant pas son travail…

Une autre exécution de masse de chrétiens égyptiens

par l’Etat Islamique en Irak et au Levant est à craindre

Au moins 35 chrétiens égyptiens auraient été kidnappés par les djihadistes en représailles aux frappes aériennes égyptiennes sur des cibles en Libye. Les militants de l’État islamique et Ansar Al-Charia affirment avoir enlevé plusieurs des dizaines de travailleurs agricoles à la suite des bombardements décidés par le général Al-Sissi à la suite du massacre de 21 coptes. L’information a été relayée par le journal libyen The Lybia Herald. Il soulève la perspective d’une autre exécution de masse, moyen qui semble avoir été choisi par le califat islamique pour annoncer son implantation dans une nouvelle région où il gagne en influence.

Les premières informations laissaient entendre que sept hommes avaient été enlevés, mais ce chiffre est passé à plus de 35 selon le quotidien libyen. Ces rapts ont eu lieu alors que l’armée de l’air égyptienne bombardait des camps d’entraînement, des stocks d’armes et des djihadistes en deux vagues de vagues de frappes aériennes. Pendant les frappes, le gouvernement égyptien a appelé à la coalition menée par les USA à cibler également les implantations du califat islamique en Libye.

Les bombardements, première action militaire officielle de l’Egypte en Libye depuis le renversement de Mouammar Kadhafi il y a quatre ans, sont intervenus à la suite de l’indignation internationale suscitée par la publication de la vidéo produite par l’Etat Islamique. D’une durée de cinq minutes, elle montre un groupe de chrétiens coptes, vêtus de combinaisons orange, avançant visage découvert sur une file, le long d’une plage déserte, chaque détenu étant tenu par un djihadiste vêtu de noir et cagoulés. Ils sont ensuite mis à genoux. Un djihadiste en tenue de camouflage, parlant anglais avec un accent américain déclare, s’adressant au peuple de la croix, affirme que l’acte vise à venger Oussama ben Laden, tué et jeté à la mer, et que le sang de ces chrétiens va être mélangé au sien. Les coptes sont alors contraints de se allonger face contre terre avant d’être décapités simultanément. La caméra zoome alors sur l’eau alors qu’elle devient rouge.

A la suite du raid aérien, des  responsables libyens affirment que 40 djihadistes et 2 civils ont été tués durant l’opération. Le gouvernement libyen, basé à Tobrouk se trouve confiné à l’extrême est du pays depuis que des milices rebelles se soient emparées de la capitale l’an dernier. Diverses milices islamiques ont condamné les frappes aériennes comme une violation du territoire souverain de la Libye.

Les travailleurs égyptiens ont été kidnappés en plusieurs fois, sur une période allant de décembre 2014 à Janvier 2015 dans la ville côtière de Syrte,  dans l’est de la Libye, actuellement sous contrôle de groupes islamistes. La Libye attire les travailleurs des pays voisins en raison de ses salaires nettement plus élevés qu’en Egypte par exemple. Elle abrite une grande communauté de musulmans et coptes égyptiens, la plupart travaillant dans le secteur de la construction.

Source : The Daily Mail

Publicités

Une réflexion sur “La presse française ne faisant pas son travail…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s