Koztoujours, un Français dévoyé

Il m’arrive parfois d’avoir quelques divergences avec la ligne du ou des tenancier(s) du blog Bibliothèque de combat, mais s’agissant du ci-devant Koz, nous sommes à 100% en accord. Le gentil Koz qui préférerais se faire amputer que de froisser la susceptibilité de ses contemporains, enfin presque tous, parce que ceux qui pour qui le oui est un oui et le non, un non, ceux-là sont désignés comme infréquentables. C’est simple, à chaque fois que je le lis, j’ai l’impression de lire le blog d’un protestant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s