Le fils-de-putisme ordinaire des républicains

Que ce soit François Hollande, Jean-Christophe Cambadélis, ou je ne sais quelle ordure solférinienne qui siège à l’assemblée, au Sénat, au parlement européen, au gouvernement ou à l’Elysée, tous partagent un point commun : leur haine du christianisme.

Cela vous paraît exagéré ? Penchons-nous sur les faits. Depuis 2010, nous savons grâce aux statistiques de la Gendarmerie nationale, que tous les deux jours des tombes chrétiennes sont profanées, le nombre de sépultures touchées variant selon la localisation du cimetière et le nombre d’emplacements. Ainsi, 308 églises et 214 cimetières en 2010 ont été victimes de profanations diverses, chiffres en augmentation de 33 % par rapport à 2009.

bfmLes chiffres parlent, les priorités du gouvernement sont claires.

Il aura fallu que le cimetière juif de Sarre-Union soit saccagé, pour que les pouvoirs publics s’émeuvent des profanations qui ont été perpétrées sur des tombes chrétiennes dans les cimetières de Tracy-sur-mer et de Saint-Béat. Sans cette proximité des événements, personne ne se serait ému, en haut lieu de ce que des sépultures chrétiennes aient été dégradées. Le christianisme ne représente rien pour ces gens. J’en veux pour preuve la prise de parole du président, la veille de son déplacement alsacien. Évoquant les faits, il avait estimé que les profanations visant des sépultures juives, musulmanes ou d’autre religion étaient inacceptables. D’autre religion. Ça lui aurait écorché la gueule de dire « chrétiennes » ? De même, le communiqué de presse de la présidence est éloquent, pas une seule fois on trouve référence au christianisme :

Communiqué 2

Les lieux chrétiens sont les plus visés par les dégradations, profanations, quand ce ne sont pas des actes visant à mutiler, voire démolir des statues, des objets de culte. Certes, la presse locale en fait état, mais la presse nationale s’en fiche complètement. Pourquoi se gênerait-elle puisque le ministre de l’Intérieur qui est aussi ministre des cultes ne s’en formalise pas ? Et je ne parle même pas du premier ministre ou du président de la république actuels qui dans le fond ne voient pas pourquoi ils devraient en faire plus que leurs prédécesseurs qui s’en fichaient déjà comme d’une guigne.

Autre motif de scandale, le communiqué de presse élyséen à la suite de l’égorgement de 21 coptes par les sicaires du califat en Irak et au Levant :

Communiqué

Magie maçonnique très certainement, ce ne sont pas des coptes qui ont été assassinés, mais des ressortissants égyptiens. Pourtant, la vidéo qui a été diffusée sur le net par l’Etat Islamique est on ne peut plus claire, il est précisément expliqué que ce « message » s’adresse au peuple de la Croix. la croix ferait-elle partie des symboles figurant sur le drapeau égyptien ? Bien évidemment que non. Ces hommes ont été assassinés parce qu’ils étaient chrétiens. Comment expliquer autrement que par le mépris du christianisme le fait que la qualité des victimes ait été évacuée du commentaire ? Au passage, comment expliquer autrement que par la servilité le fait que l’appartenance de ces bouchers à l’islam ne soit pas citée ? Jusqu’à l’usage de l’acronyme arabe Daech qui correspond en français à Etat Islamique en Irak et au Levant, pour ne pas avoir à citer le terme islamique trahissant le mahométisme des assassins. On peut à loisir froisser les chrétiens, ils ont pris le pli.

Depuis que les groupes islamiques ont quasiment liquidé les rebelles syriens dits « modérés », les djihadistes se sont livrés à une véritable épuration religieuse dans les zones qu’ils occupent. Des dizaines de milliers de chrétiens syriens ont été obligés de fuir pour éviter les massacres. A-t’on entendu le gouvernement français s’émouvoir de ces atrocités ? Bien évidemment non, il s’est contenté de déplorer et condamner les actes barbares commis sans jamais préciser leur caractère spécifique. Idem pour ce qui s’est passé en Irak. Et voilà ce qu’ose twitter le patron du Parti Socialiste :

cambadelis

Environ 100.000 chrétiens sont tués chaque année à cause de foi, brûlés vifs, décapités, crucifiés, torturés à mort, emprisonnés dans des conteneurs métalliques en plein soleil jusqu’à ce que la mort vienne les délivrer de leurs souffrances. Et la majorité de ces actes se déroulent dans des pays musulmans proche orientaux, asiatiques ou africains. A ces atrocités s’ajoutent la conversion ou l’exil, les viols, les destructions des églises et monastères, profanations des tombes, etc. Sur 49 pays de culture musulmane, 17 ne tolèrent aucune autre religion et contrôlent étroitement les croyants non musulmans, 19 reconnaissent théoriquement la liberté religieuse mais ne l’appliquent pas en pratique. Les chrétiens restent le groupe religieux le plus discriminé dans le monde: 75 % des cas d’atteintes à la liberté religieuse les concernent. On estime entre 100 et 150 millions de chrétiens victimes de vexations, de discriminations diverses, de violences à divers degrés et ce en raison de leur qualité de chrétiens .Mais pour l’abruti de Solférino et ses amis, le plus grave est ailleurs.

Publicités

Une réflexion sur “Le fils-de-putisme ordinaire des républicains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s