Ne me rejette pas aux jours de mon vieil âge

Cette pièce musicale, interprétée par le basso profondo Vladimir Pasjukov, a été composée par Pavel Grigorievich Chesnokov. Il s’agit de la mise en musique d’une partie du psaume 71. Chesnokov a composé plus de 500 oeuvres chorales, dont 400 de musique sacrée. Il dut arrêter les compositions religieuses après le coup d’Etat bolchevique. Il fut maître de chœur de la cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, jusqu’à ce qu’elle soit détruite par le régime soviétique en 1933, afin d’édifier le palais des soviets, qui ne fut pourtant jamais construit. Cet acte de destruction choqua profondément le compositeur au point qu’il cessa définitivement de composer. Chesnokov est l’un des principaux représentants du renouveau de la musique spirituelle russe.

IMAG1101La cathédrale du Christ-Sauveur de Moscou, reconstruite à l’identique en 1995

Publicités

Une réflexion sur “Ne me rejette pas aux jours de mon vieil âge

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s